You are here: Entreprise | News | Il faut que l’Europe développe «Silicon Saxony»
Retour à:

Il faut que l’Europe développe « Silicon Saxony »

Une interview avec Harald Zapp

Harald Zapp, le fondateur et gérant de la société Next Big Thing AG

Comment la crise des puces peut créer des opportunités pour l’Europe, explique Harald Zapp dans l’édition actuelle de notre magazine client. Il est le fondateur et gérant de la société Next Big Thing AG, qui est spécialisée dans la fondation d’entreprises DeepTech. « Pour réduire des dépendances, il faut que nous développions notre propre capacité de production à long terme », dit Zapp dans l’interview avec notre magazine client « Panorama ».

Mais, non seulement la sécurité d’approvisionnement est importante, mais aussi l’innovation réelle : « Nous devons nous poser la question : à quoi ressemblent les futurs scénarios d’utilisation pour les puces. La plus grande partie de la valeur ajoutée se situe là. « Cela va de l’Internet des objets en passant par la mobilité autonome jusqu’aux Smart Buildings et Smart Cities.

Zapp veut que l’Europe s’inspire de l’exemple de la Silicon Valley des années 1970, du MIT ou Harvard. Ici, se concentrait la crème de la crème. Le taux d’innovation élevé a attiré les investisseurs. « Le Silicon Saxony est le plus grand site de microélectronique d’Europe et le cinquième dans le monde. Ici, nous devons développer ce que nous avons atteint », explique Zapp.

Vous pouvez lire l’interview complète dans l’édition actuelle de notre magazine client > (en anglais).